Travaux et Innovations
Contactez nous

Nous contacter

Identification
Noter cette page
Note moyenne : 0 / 5

Page notée 108 fois.

Votre note :

Actualités


S’ouvrir aux artisans et aux collectivités
Cemes-Cesam

Pascale Cros, présidente, a présenté aux adhérents le travail de réflexion stratégique réalisé cet hiver avec l’accompagnement de Trame.

Les 80 participants ont d’abord fait le point des activités : le cercle d’échanges de matériels, créé il y a 30 ans, maintient ses activités malgré la baisse du nombre d’agriculteurs ; le groupement d’employeurs créé il y a 20 ans, voit son activité augmenter et compte aujourd’hui 15 ETP partagés ; le Cemes Environnement, créé il y a 10 ans, cherche à répondre aux demandes d’approvisionnement en produits locaux des cantines.   

Durant l’hiver 2018/2019, le conseil d’administration et l’équipe des salariés du Cemes ont réfléchi à une vision d’avenir de l’organisation qui a ensuite été confrontée aux besoins et attentes des adhérents et des partenaires. Une analyse des forces, atouts mais aussi des manques et des faiblesses du Cemes-Cesam et le partage des menaces et des opportunités ont apporté beaucoup de matière à réflexion et permis d’identifier pour chacune des activités des scénarios d’évolutions possible.
Globalement il apparait stratégique que le Cemes-Cesam s’ouvre à d’autres acteurs que les seuls agriculteurs. Le partage de matériels, le groupement d’employeurs élargi à des artisans, commerçants, collectivités, voire aux citoyens peuvent permettre de conforter les activités du Cemes. Une ouverture peut aussi faciliter le partage de compétences, la création d’idées et de projets nouveaux. Les membres du bureau ont présenté cette vision d’avenir et des changements possibles dans les activités, l’évolution des compétences nécessaires pour les gérer et cela impacte surtout la gouvernance de l’organisation. Thierry Pons de Trame a animé un atelier d’expression sur cette proposition. Chaque petit groupe a utilisé la méthode des six chapeaux pour identifier les ressentis et émotions, les points positifs, négatifs ou risques et enfin les idées nouvelles, les propositions constructives. Une mise en commun a été ensuite réalisée. L’atelier à permis à chacun de s’approprier la proposition et d’en préciser les contours sans concession sur les risques possibles. 

L’assemblée générale a ensuite donné son accord pour étudier cette ouverture à d’autres acteurs. La concertation sera menée d’ici l’assemblée générale de mars 2020.

Actu du 11 septembre 2018

Un Living Lab pour construire le projet d’un groupement d’employeurs
CEMES-CESAM

Faisant face à la problématique de fidélisation de la main-d’œuvre pour développer des emplois durables, le groupement d’employeurs CEMES Emploi a candidaté à l’appel à projets de Living Lab de Trame.

Sur le territoire de la Charente-Maritime Sud, les agriculteurs adhérents de CEMES Emploi, au-delà des aspects administratifs, fiscaux, juridiques, ont besoin de développer des compétences d’accueil et d’encadrement des salariés mis à disposition par le groupement d’employeurs. Pour ce faire, l’idée était de mettre en place un « parcours d’acquisition de compétences ». Une première ébauche de ce parcours d’employeur a été défini dans le cadre du CEMES Emploi, avec l’intuition forte d’élargir sa construction aux acteurs de l’emploi et de la formation présents sur le territoire. Par ailleurs, les salariés agricoles candidatant à un emploi ont besoin de développer des compétences professionnelles (savoir tailler la vigne) et générales (savoir se situer dans une équipe). Pour accompagner ces salariés, un parcours salarié a aussi été ébauché. Le CEMES Emploi a présenté aux acteurs locaux de l’emploi ces deux ébauches de parcours. Chaque futur partenaire du projet a alors été invité à produire une contribution écrite sur ses apports possibles au dispositif. En mars 2018, lors de l’assemblée générale du Cercle d’échanges, 4 actions futures ont été présentées : réaliser des fiches de poste par fonction et par utilisateur ; engager les adhérents du groupement d’employeurs, les salariés du CEMES Emploi et les candidats à l’emploi à répondre aux préalables nécessaires à leurs parcours de professionnalisation ; construire un document permettant aux partenaires acteurs du CEMES Emploi (Pôle Emploi, Centres de formation, association de réinsertion…) de proposer et transmettre des candidatures tout en valorisant le travail fait en amont (formations, expériences professionnelles…) ; maitriser les aides et les solutions à la mobilité. 


Actu du 12 avril 2016
Pour être visible dans la nouvelle grande région, il faudra se regrouper
CEMES-CESAM

Le 25 mars 2016, une trentaine d’adhérents et de partenaires ont participé aux assemblées générales du Cercle d’échanges du sud Charente-Maritime et Charente, et de Cemes Emploi, le groupement d’employeur du CEMES-CESAM. Une occasion de réaffirmer auprès des responsables politiques que les associations d’agriculteurs sont des réseaux d’acteurs économiques majeurs.

 

Guy Moreau, conseiller régional de la Région Aquitaine-Poitou-Charentes-Limousin et agriculteur en Deux-Sèvres a présenté quelques réflexions de la régionalisation : les politiques publiques de la  nouvelle grande région iront vers de la création de nouvelles politiques car les objectifs et les moyens entre les trois anciennes régions sont trop différentes et il est impossible d’harmoniser. Il a précisé qu’il sera nécessaire de faire des regroupements régionaux pour bénéficier d’aides car il sera difficile de « partager » les financements auprès de petites structures diverses et variées. Et de conclure que la nouvelle grande région souhaite orienter ses politiques agricoles vers des produits de qualité. Une opportunité à saisir pour les adhérents du CEMES CESAM qui sont déjà dans des démarches d’approvisionnement de la restauration collective et souvent sous signe de qualité.

Actu du 2 mars 2016
Approvisionner en produits locaux la restauration hors domicile
CEMES-CESAM (Charente-Maritime)

En 2009, le CEMES-CESAM s’est orienté vers l’approvisionnement de la restauration hors domicile suite à la sollicitation de l’agglomération de Royan. En décembre 2015, une vingtaine de producteurs, cuisiniers de services publics, élus régionaux et agents territoriaux ont visité une exploitation agricole : l’occasion de faire se rencontrer les acteurs de la restauration collective et les agriculteurs producteurs de denrées alimentaires.

Jusqu’en juillet 2015, le CEMES-CESAM était l’intermédiaire livreur entre les cuisines et les producteurs. Les volumes n’étant pas suffisants pour pérenniser l’activité, le CEMES-CESAM a donc revu son schéma logistique. Les livraisons et la gestion commerciale sont abandonnées. Le Cercle reste l’interlocuteur unique, reçoit les commandes et les valide auprès des producteurs. Il propose et gère le catalogue de produits, accompagne les agriculteurs grâce à l’expérience accumulée. Les agriculteurs décident de leur modalité et conditions de livraisons et cela apparaît sur le catalogue.

Dernière modification le 16-07-2019 par Fabienne AUDOUARD.
Cette page a été consultée : 1302 fois.

Lettre d'information
Recherche
Les médias sociaux de Trame

Découvrez la nouvelle page Facebook de Trame


Trame et son réseau social
Cliquez sur l'image

Trame et sa chaîne Youtube
Cliquez sur le logo Trame pour la découvrir

 
Brèves Trame