Travaux et Innovations
Contactez nous

Nous contacter

Identification
Noter cette page
Note moyenne : 1 / 5

Page notée 107 fois.

Votre note :
Santé du troupeau et médecines alternatives
   
Médecines naturelles : des éleveurs se retrouvent dans la Sarthe

 

Une journée nationale d’échanges et de découvertes sur les médecines naturelles s’est tenue le 8 février 2018 dans la Sarthe, organisée en partenariat avec Trame. Cette journée s’insérait dans un voyage d’étude d’éleveuses du Geda de saint Aubin d’Aubigné (Ille-et-Vilaine), auprès des GDA de la Sarthe, notamment suite à des rencontres lors du Festival des groupes en 2017. Sarthois, Bretons, Normands, Franc-comtois et Haut de français se sont retrouvés au Mans, à la Chambre d’agriculture, puis au lycée agricole de Rouillon.

Introduite par Etienne Périn, administrateur de la FNGeda et pratiquant plus particulièrement l’homéopathie, la journée a débuté par des échanges de pratiques dynamiques, invitant les éleveurs à se positionner comme apporteurs de connaissances à leurs collègues. Les questions, variées, portaient sur les diarrhées des veaux, les mammites, les dermatites, les boiteries, la prévention… L’après-midi, au lycée agricole, a été l’occasion de poursuivre les échanges autour de trois pôles :

- Un pôle « Démonstration » où Anne Crépeau, vétérinaire du GDS72, et Julien Laude, éleveur allaitant en Sarthe, ont présenté l’ostéopathie.

- Un pôle « Agriculteur expert » avec des interventions des éleveuses bretonnes sur le logiciel Os’alter, d’Etienne Périn (Nord), de Laurent Baudouin (Jura), de Delphine Huberson (Orne) et de Jennifer Herpin (Sarthe),

- Un pôle « Fonctionnement collectif » avec les groupes sarthois, bretons, haut-français et le groupe national piloté par Trame.

Au final, une journée riche sous le soleil sarthois et une envie d’y revenir !

 

Santé du troupeau : une journée nationale d’échanges entre éleveurs
Trame et Fédération régionale des Geda de Franche-Comté

Une quarantaine de participants s’est retrouvée le 17 novembre dans le Jura pour une journée d’échanges de pratiques autour des questions liées à la santé du troupeau et aux médecines alternatives. Les ’éleveurs franc-comtois, rhônalpins, bourguignons ou bretons ont confronté leurs expériences au cours d’un « speed consulting » dynamisant et favorisant des échanges riches de diversité.

Des éleveurs engagés depuis plusieurs années dans une réflexion globale alliant le bien-être du troupeau à celle de l’éleveur ont témoigné de leurs pratiques qui intègrent les médecines alternatives dans leur approche sanitaire autour de plusieurs thèmes : des objectifs et des choix de vie et de travail, le renforcement des compétences et le partage des connaissances en groupe ou l’association de différentes médecines en santé du troupeau. De cette journée, les participants retiennent la richesse des informations récoltées, l’envie de continuer à échanger sous différentes modalités et de se revoir. Des actions au niveau local et national vont bientôt être proposées.

Fin 2012, un plan national visant à diminuer la quantité d’antibiotiques utilisés dans les élevages de 25 % de 2012 à 2017 est lancé par la Ministère de l’Agriculture. Cette volonté s’inscrit dans un objectif plus large de réponse à la préoccupation de développement de la résistance des bactéries aux maladies, tant humaines qu’animales.

Enfin, la loi d’avenir, adoptée le 11 septembre 2014, réaffirme cette nécessité de lutter contre l’antibiorésistance (article 49).

Dans ce contexte, avec la volonté de connaître et de valoriser ce qui se fait dans les exploitations et les groupes de développement agricoles, de mettre en réseau, tant virtuel et physique, des agriculteurs et les groupes et de réfléchir en groupe sur la santé du troupeau et la place de ces médecines alternatives dans les élevage et leur impact sociétal,Trame met en place un réseau Santé du troupeau - Médecines vétérinaires alternatives.

Depuis de nombreuses années, des agriculteurs des réseaux GEDA travaillent sur la diminution des charges de leur exploitation. Les coûts vétérinaires en constituent un des leviers et certains éleveurs cherchent et expérimentent  de nouvelles approches basées sur la prévention et l’utilisation des médecines vétérinaires alternatives (homéopathie, aromathérapie, phytothérapie, ostéopathie, acupuncture).Ainsi des formations et des groupes d’échange autour de l’utilisation de l’homéopathie, de l’aromathérapie et d’autre médecines vétérinaires alternatives voient le jour. Ces pratiques induisent aussi un changement dans l’approche animale et la conduite du troupeau, amenant les éleveurs à prendre en compte tous les éléments, de la gestion des sols à l’alimentation et à la relation à l’animal. Par ces démarches, les éleveurs se réapproprient leur métier et développent de nouvelles compétences.

Ce réseau de Trame est déjà constitué d’une vingtaine de membres actifs regroupés dans une mailing liste, vise à favoriser l’échange de pratiques et d’expérience, à capitaliser et valoriser les actions mises en place dans le réseau et à produire de la connaissance.

 

Vous voulez rejoindre ce réseau



Yasmina Lemoine
Cheffe de projet

Tél : 06 79 85 75 67

Mai

 

 

 

Dernière modification le 11-05-2018 par Fabienne AUDOUARD.
Cette page a été consultée : 5086 fois.

Lettre d'information
Recherche
Les médias sociaux de Trame

Découvrez la nouvelle page Facebook de Trame


Trame et son réseau social
Cliquez sur l'image

Trame et sa chaîne Youtube
Cliquez sur le logo Trame pour la découvrir

 
Brèves Trame