Identification
Nos partenaires

Chambre d'agriculture de l'Orne 

Noter cette page
Note moyenne : 1 / 5

Page notée 79 fois.

Votre note :

Que faire de vos déchets agricoles ?


Voici les éléments essentiels des conditions de collecte de vos différents déchets agricoles faisant actuellement l’objet d’une filière de recyclage :


 1. Emballages Vides de Produits Phytosanitaires (EVPP) et Emballages Vides de Produits d’Hygiène utilisés en Elevage Laitier (EVPHEL)

Dans la valorisation des emballages vides, le recyclage matière remplace peu à peu l’incinération avec récupération de chaleur. Mais le recyclage est totalement exclu si les bidons ne sont pas parfaitement propres, pour des raisons évidentes de précaution sanitaire. Le rinçage est donc impératif, soit au rince-bidon, soit manuel, en secouant le bidon rempli trois fois d’un tiers d’eau. L’égouttage est nécessaire et se doit d'être parfait : un sac d’EVPP, s’il présente le moindre écoulement à l’intérieur, sera interdit de recyclage. Il faut ajouter à cela le maintien des bouchons à part (bidons de 25 litres maximum).

Le respect absolu des consignes données aux apporteurs d’EV est donc essentiel pour réaliser un recyclage matière : vider, rincer, égoutter.

 


Sont repris :

- les bidons de produits phyto soigneusement vidés, rincés et égouttés, conditionnés dans des saches ADIVALOR transparentes fermées, sans souillure

- les boîtes en carton et sacs papier de produits phyto, vidés et pliés, avec les bouchons de bidons, dans des saches fermées différentes de celles contenant les bidons vides

- les bidons de produits d’hygiène utilisés en élevage laitier (= produits de nettoyage et désinfection du matériel de traite et les produits d’hygiène de la mamelle) repris vidés, rincés et égouttés, conditionnés dans des saches ADIVALOR transparentes fermées, sans souillure et non mélangées à des EVPP.


 2. Big-bag et sacs plastiques d’engrais, amendements, semences et plants

Sont repris :

- les big-bags 1 point sans agrafe métal ni corps étranger, attachés en fagots de 10 unités

- les big-bags 4 points sans agrafe métal ni corps étranger, attachés en fagots de 5 unités

- les sacs plastiques attachés en fagots de 50

- les sacs de semences papier de moins de 50 kg, secs (à l'abri de la pluie), mis en fagots par 50 sacs, même si la semence a été traitée

Ces emballages doivent être vidés et exempts de terre et de cailloux.


3. Bâches et films plastiques usagés

Vous pouvez préparer au fil de l’eau en vue de cette collecte :

- vos bâches d’ensilage secouées, pliées ou roulées et ficelées ou pressées en balles rondes (PAS DE VRAC)

- vos films d’enrubannage séparés du fourrage, stockés dans des saches ADIVALOR transparentes de 250 L ou 500 L ficelées lorsqu’elles sont remplies, ou bien pliés et ficelés comme les bâches

- ATTENTION : les rounds mélangeant bâches d’ensilage et films d’enrubannage ne sont plus repris depuis 2013 !


4. Ficelles et filets

Vous pouvez stocker (sans mélanger ficelles et filets) :

- vos ficelles plastiques sèches et débarrassées au maximum des débris végétaux dans des saches ADIVALOR transparentes de 250 L ou 500 L, ficelées lorsqu’elles sont remplies, et stockées à l’abri des intempéries.

- vos filets secs et débarrassés au maximum des débris végétaux dans des saches ADIVALOR transparentes de 250 L ou 500 L, ficelées lorsqu’elles sont remplies, et stockées à l’abri des intempéries.


5. Produits Phytosanitaires Non Utilisables (PPNU)

Fonds de bidons non utilisables. Collecte auprès de quelques distributeurs dans l'Orne une fois par an. Informations auprès de Violaine LASSEUR (02 33 81 77 80).

 

6. Pneus

Il existe actuellement un seul débouché (payant) affilié ALIAPUR pour éliminer les pneus dans l’Orne : les Ets LE FEUVRIER à Flers (contact : 02 33 66 63 50).

Chambres d’agriculture et groupes de développement mènent actuellement une réflexion régionale pour monter des opérations collectives locales « pour en finir avec les pneus sur les silos » (Contact : Léa JULIEN, Responsable de Région Bocage à la Chambre d’agriculture de l’Orne au 02 33 62 28 80)


7. Huiles de vidange

Stocker les huiles dans des fûts étanches de 200 litres minimum et de préférence sur un bac de rétention, placés dans un endroit abrité des intempéries et accessible pour le véhicule de ramassage.

La collecte des huiles usagées est gratuite pour les huiles usagées qui ne sont pas mélangées à d'autres déchets liquides (eau, solvants, hydrocarbures, huiles solubles, huiles de fritures, pyralène et autres produits contenant des PCB...). C'est une obligation pour les collecteurs agréés. L'enlèvement sur l'exploitation est assuré sur simple appel téléphonique ou mél (site) sous 15 jours pour une quantité supérieure à 600 litres. Pour des quantités plus faibles, les déchetteries ou certains garagistes peuvent mettre à disposition des points de collecte des huiles. Les apports doivent se faire aux heures d'ouverture.

Dernière modification le 04-11-2014 par Jérôme GROSJEAN.
Cette page a été consultée : 3145 fois.