Identification
Nos partenaires

Chambre d'agriculture de l'Orne 

Noter cette page
Note moyenne : 1 / 5

Page notée 51 fois.

Votre note :

Découverte des filières

 

Plusieurs GVA organisent régulièrement des visites en groupe pour découvrir l’aval de l’agriculture : abattoirs, marché de Rungis, Port de Rouen… Objectifs : mieux comprendre les attentes des clients, et les évolutions des marchés, pour anticiper. Visites guidées…

Visite de l'abattoir Jean ROZE à Vitré par le GVA du Pays d’Ouche en mars 2012

 

Le devenir des produits issus de leurs exploitations fait partie des préoccupations des responsables du GVA du Pays d'Ouche. Après avoir découvert au Port de Rouen le marché mondial des céréales, et à Rungis la vente en gros des produits alimentaires, ils ont exploré le 8 mars 2012 la filière viande, avec la visite de l'abattoir SVA Jean ROZE à Vitré.

 

Avec ses 3400 salariés, le groupe SVA Jean ROZE a une longue histoire derrière lui puisqu'il fut créé en 1955 à Vitré, et acquit son abattoir dans les années 70.

L'entreprise est développée en de nombreuses filières et abattoirs en France, et son association au Groupement des Mousquetaires (Intermarchés) depuis 2001, en fait l'un des principaux opérateurs du marché français de la viande.

C'est ainsi que les filières "Boeuf et Agneau de nos régions" ont été mises en place pour promouvoir et valoriser une production d'avenir et de qualité, pour créer des relations fortes entre les acteurs des filières, et pour sécuriser le débouché et le revenu des éleveurs.

L'abattoir de Vitré se charge de la transformation de la viande (bovine et ovine) depuis l'abattage jusqu'aux produits élaborés (tripes et steak hachés). Après une visite de 2h de l'abattoir, une partie de l'après midi fut consacrée à la visite d'une exploitation bretonne bovin viande de race limousine faisant un peu de vente directe, permettant ainsi de finir le parcours "Du Pré à l'Assiette".

Visite du marché de Rungis
et des abattoirs SOCOPA par le GDA de Messei en 2010

Au printemps 2010, les adhérents du GDA de Messei ont visité le marché de RUNGIS et l’abattoir SOCOPA de GACÉ. L’occasion pour le groupe de comprendre l’aval de leurs filières de production.

   "En tant que producteurs, nous sommes de plus en plus éloignés des consommateurs, qui habitent pour la plupart en ville. Si la vente directe est possible de façon marginale, pour de grands volumes de consommation on ne peut maîtriser toute la filière et on ne peut se passer d’intermédiaires. Il nous semblait donc important de découvrir ces différents maillons, leur fonctionnement et leurs critères de qualités. » explique Marc Constantin, Président du groupe. Le groupe se place toujours dans une optique d’échanges entre agriculteurs et non-agriculteurs. C’est pourquoi, après avoir proposé une rando-ferme l’année précédente, il a souhaité élargir la visite du marché de Rungis à l’ensemble des habitants du canton de Messei. Et c’est dans un car bondé qu’un groupe parfaitement mixte est parti visiter cette fourmilière de 232 ha (dont 727 000 m² de bâtiments couverts), véritable ville dans la ville, qu’est Rungis. Tour à tour, nos visiteurs ont pu découvrir le pavillon de la viande, le pavillon des produits laitiers, celui des fruits et des légumes et enfin celui des fleurs coupées. « C’est gigantesque et les produits présentés, très diversifiés, sont bien mis en valeur".

Visite du port de Rouen par les GVA du Perche

   Le 24 mars 2009, une quarantaine d'agriculteurs des GVA du Perche et du Pays d'Ouche ont visité le Port de Rouen. Au programme, découverte des terminaux céréaliers.

   Où va le blé que je récolte? Comment est-il contrôlé ? Qu'y a-t-il derrière l'expression "Rendu Rouen" ? Pour répondre à des questions que beaucoup d'agriculteurs se posent, les GVA du Perche et du Pays d'Ouche ont organisé la visite du port de Rouen. La journée était animée par Manuel GABORIEAU, attaché commercial

Une marchandise sous contrôle...

   Au départ  de Rouen et à l'arrivée chez l'acheteur, les bateaux de céréales sont soumis à des contrôles de quantité et de qualité. Ces contrôles sont réalisés par une des cinq sociétés de contrôle dans le monde. M. AUCHARD directeur de Control Union, une de ces sociétés, a expliqué aux agriculteurs l'importance de livrer des céréales de qualité, pour répondre aux demandes des acheteurs étrangers.

Au coeur du système

   Le port de Rouen est le 1er port exportateur de céréales d'Europe. Il y a aussi d'autres activités notamment les produits pétroliers raffinés, les produits papetiers et forestiers, et les produits agroindustriels. Arrivée des camions, contrôle de la marchandise et chargement des bateaux: au cours de la visite du silo Soufflet, les agriculteurs ont été immergés dans le fonctionnement interne du port.

    La journée s'est terminée par un échange avec le directeur du silo, sur le thème des marchés céréaliers et leur avenir.

Objectifs atteints

En aval de leur position de producteurs, les participants ont découvert un maillon de la filière des céréales. Pour le GVA, c'est une réussite qui donne déjà des idées pour l'avenir.


Dernière modification le 18-07-2014 par Jérôme GROSJEAN.
Cette page a été consultée : 5010 fois.