1 - Coordonner et suivre la mise en œuvre de la politique professionnelle en agro-équipement

Ses actions : mise au point avec les acteurs concernés (*) des politiques et actions concertées.

Exemples :

- Professionnalisation des chefs d'entreprise dans leur démarche d'achat du matériel agricole,
- Mise en conformité des machines mobiles
- Circulation des matériels sur la route,
- Machinisme et environnement (pulvérisateurs,...)
- Information et formation des techniciens de terrain et des agriculteurs,
- Mise au point de protocoles d'essais de matériel,
- Adaptation des référentiels de formation.

(*) Les organismes de la profession peuvent être :
- les organisations à vocation générale (syndicalisme, chambres d'agriculture),
- les composantes de la coopération, mutualité, crédit,
- les centres de gestion,
- les instituts techniques,...


2 - Apporter un appui aux réseaux des conseillers en agro-équipement, aux techniciens de la profession, aux utilisateurs

• Publications, édition de références, serveur internet

- Diffusion (12 numéros par an) d'un bulletin de liaison "Activités Machinisme", à l'attention des conseillers spécialisés, en lien avec l'Apca et la Fncuma.
- Diffusion sur ce site Internet de données sur le machinisme (caractéristiques techniques de matériels....).
- Edition annuelle de synthèses sur le coût prévisionnel d'utilisation des matériels et sur le coût des façons culturales.
- Réalisation annuelle du "Tractoguide" édité par l'Acta (ACTA-BP 90006 - 59718 LILLE cedex 9).
- Editions de documents sur le thème machinisme et environnement (pulvérisateurs, épandeurs...)
- Information régulière sur l'ensemble de la réglementation, sur la relation commerciale.

Consulter nos publications

• Formation

-Organisation des "Biennales des Conseillers" en mécanisation, avec l'Apca et la Fncuma
- Organisation des prévisites des salons (Sima, Sitevi, etc.).
- Organisation et animation de sessions de formation Agro-équipements pour les conseillers, techniciens des Opa et enseignants.


3 - Représenter la Profession auprès de ses partenaires et défendre ses intérêts.

Les partenaires de la profession agricole sont :

- L'administration : le Ministère de l'Agriculture et de la Pêche, le Ministère de l'Environnement, le Ministère de l'Equipement, des Transports et du logement.
- Les professionnels : les constructeurs, importateurs, concessionnaires distributeurs, les artisans ruraux, les entrepreneurs de travaux agricoles, l'UIPP, le Sima avec l'ensemble de ses manifestations, les autres salons,...
- La recherche (Cemagref, Inra), la normalisation (Afnor, Cen, Unm), l'environnement (Ademe).
- La presse

A ce titre le Bcma assure :

- La relation permanente avec la filière machinisme (constructeurs et importateurs, distributeurs, entrepreneurs) sur les dossiers en cours
- La relation permanente avec les Ministères concernés sur la négociation et le suivi des réglementations relatives au machinisme agricole.
- Le suivi de la normalisation

Quelques exemples d'actions :

- Transposition en droit français de directives européennes (vitesse des tracteurs, mise en conformité des machines mobiles,....)
- Contribution active à la Cietap (Commission de l'Anpp) et au Corpen (groupe Tam) pour réaliser des études et documents visant à assurer une meilleure préservation de l'environnement en matière des traitements phytosanitaires
- Promotion des métiers de l'agro-équipement dans le cadre de l'Aprodema
- Contribution à des colloques organisés dans le cadre de la Sitma ou de l'Afgr
- Suivi permanent de la commission nationale d'hygiène et de sécurité en agriculture.

Pour plus de renseignements contactez nous

Dernière modification le 26-04-2013 par JEAN-LUC PERES.
Cette page a été consultée : 3799 fois.