Lettre d'information
Les partenaires

ca81  Département mfrMSA TRAME CCM 

Contactez nous

Nous contacter

Noter cette page
Note moyenne : 0 / 5

Page notée 79 fois.

Votre note :
Recherche
Identification
Brèves Trame

salarié forestier 

 

 

          

 

 

Quelle est votre formation ?

 

J'ai fait le BEP élevage à Fonlabour et le bac pro à Flamarens pour me destiner à m'installer un peu plus tard sur l'exploitation familiale en bovins viande à Sérénac.

 

 Comment êtes-vous venu vers les métiers de la forêt ?

 

C'était une opportunité d'emploi que j'ai trouvé à côté de chez moi et qui me permet de voir autre chose que les tracteurs et les vaches. C'est assez varié et intéressant, on fait de l'abattage, de l'élagage, du débardage au treuil et on prépare le bois de chauffage.

 

 

Êtes-vous formé à ces métiers ?

 

Non, j'ai appris en travaillant dans l'entreprise. Ça fait cinq ans que j'y suis et je pense continuer encore quelques années. Il suffit que le métier plaise et d'avoir un peu de volonté. Les deux principales activités sont le bois de chauffage et l'élagage en ville.

 

Comment est organisé le travail ?

 

Je travaille avec un stagiaire, un apprentis et l'employeur, puis il y a aussi deux bûcherons qui abattent en forêt. On travaille en équipe sur un secteur qui se limite entre Albi et Carmaux, on rentre tous les soirs chez soi, en tout cas, on ne sort pas du département. L'entreprise fonctionne dans un esprit familial du lundi au vendredi avec 35 heures par semaine.

 

C'est un métier dangereux ?

 

Il faut faire attention de ne pas se faire mal et aussi faire attention à ses collègues ; c'est important dans ces métiers qui s'effectuent manuellement. Je m'occupe du stagiaire avec le patron, pour lui apprendre les bases du travail. Pour manipuler les tronçonneuses, il vaut mieux savoir.

 

 Propos recueillis par Jean-Marc Serin

Dernière modification le 12-06-2014 par Tarn Association des salariés agricoles.
Cette page a été consultée : 1868 fois.