Lot
Partenaires
Mon bloc publicitaire
Noter cette page
Note moyenne : 0 / 5

Page notée 2 fois.

Votre note :

Le CPF est alimenté chaque année des droits acquis à la formation continue. Si vous ne les avez pas encore utilisés, vous pouvez y reporter les droits acquis dans le cadre du DIF : vous trouverez ceux-ci sur votre bulletin de paye de décembre 2014 ou celui de janvier 2015.

L’ensemble de vos droits à formation acquis dans le cadre du Droit Individuel à la Formation (DIF), du Compte Personnel de Formation (CPF), du Compte d’Engagement Citoyen (CEC) et du Compte Professionnel de Prévention (CPP) sont réunis au sein du compte activité.

La loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel, entre en application dès janvier 2019.

Elle apporte plusieurs modifications au CPF :

  • changement de l'unité de compte : auparavant le compte était crédité de 24h par an pour un temps plein, le compte sera désormais alimenté en euros (15€ pour une heure) et vos droits déjà acquis en heures seront automatiquement convertis en euros.

  • montant de l'alimentation : pour les salariés travaillant 17h30 et plus, il sera de 500€/an avec un montant maximum de droits acquis de 5000€. Pour les salariés travaillant moins de 17h30, l'alimentation se fera au prorata du temps de travail effectué. Pour les salariés ayant une qualification inférieure au niveau V (CAP, BEP), le montant de l'alimentation sera de 800€/an avec un plafond de 8000€.

  • les formations éligibles: auparavant, le salarié ne pouvait choisir sa formation que parmi celles inscrites sur des listes établies par la branche professionnelle. Maintenant, les listes sont supprimées et le salarié choisit sa formation parmi celles inscrites sur une liste unique, éditée toutes les semaines par le nouvel organisme France Compétences.

  • réservation et paiement d'une formation : si toutes les conditions sont réunies, vous pouvez réserver votre formation sur le site internet du compte d'activité et/ou dès l'automne 2019, via une application mobile. Pour le paiement de la formation c'est encore les OPCA, jusqu'à l'automne 2019, qui traitent et paient les formations demandées.

Des abondements complémentaires :

Certains salariés auront droit à des points transformables en euros sur leur CPF : demandeurs d'emploi, personnes handicapées, 50-54 ans, personnes exposées à des facteurs de risques professionnels, personnes n'ayant pas bénéficié durant les six dernières années, d'un entretien professionnel ni d'une formation obligatoire...

 

Le CPF de transition professionnelle :il remplace le CIF et permet de financer des formations de reconversion professionnelle. A partir de 2020, de nouveaux opérateurs, les Commissions Paritaires Inter Régionales (CPIR), seront chargés de ce dispositif. D’ici là, les Fongecifs restent les principaux interlocuteurs pour ces projets.

 

Dernière modification le 15-02-2019 par LOT Association des salariés agricoles.
Cette page a été consultée : 115 fois.