VEILLE et PROSPECTIVE

En 2007, une femme et un homme tous deux agriculteurs issus d’un Geda d’Ille-et-Vilaine veulent y voir clair sur les enjeux politiques et économiques liés au marché du lait, et comprendre les demandes sociétales. Ils souhaitent anticiper sur les évolutions des prix et les évolutions des soutiens au marché. Ils décident de se regrouper pour traiter cette question. Ils recrutent dans leur département des agriculteurs intéressés par ce type de travail.
la formation chez Charles

- Les étapes
En 2006, les agriculteurs découvrent une démarche prospective en assemblée générale de la Fédération nationale des groupes d’études et de développement agricole (Fngeda). Fin 2006, deux agriculteurs font part à Trame d’un besoin en matière de maîtrise de l’information sur le marché du lait et les demandes des consommateurs. Début 2007, Philippe DESNOS accompagne la création d’un groupe d’agriculteurs motivés de Ceta et Geda d’Ille- et- Vilaine, anime cinq rencontres avec eux et crée des outils et méthode d’accompagnement d’une veille informative par le groupe. Fin 2007, VIVEA accorde son soutien pour de l’innovation pédagogique et la réalisation de tests dans d’autres départements.

- Les Résultats
En 2008, Franck PERVANCHON et Philippe DESNOS accompagnent 3 groupes en Ille-et-vilaine et Morbihan sur la veille et de la prospective, deux en production laitière, un en production porcine. Les groupes poursuivent, en 2009, leurs réunions et continuent à exercer une veille informative à usage prospectif avec leurs animateurs.
Les animateurs de ces groupes ont bénéficié d’un transfert de la méthode par Trame. la formation chez Charles
- Les enseignements
Les groupes se sont constitués à partir d’un besoin individuel commun à chaque agriculteur. Les intervenants animateurs des groupes au démarrage de l’action ont écouté puis mis au point une méthodologie et des outils sur mesure. Les agriculteurs ont acquis une capacité d’analyse. L’échange et l’analyse d’informations sont performants en groupe et chacun en tire les conséquences pour sa propre stratégie d’exploitation. Les intervenants Trame n’ont pas apporté d’expertise technique mais une méthode inspirée du management par projet et permettant aux agriculteurs d’être autonomes.
Le GVA de Ploërmel échange sur la volatilité des cours du marché
Cette action fait partie du recueil "17 idées pour faire bouger vos associations" élaboré par Trame en 2009.

echange autralie

Des responsables de groupes se forment aussi aux techniques de communication

Dernière modification le 31-12-2014 par Philippe DESNOS.
Cette page a été consultée : 4318 fois.